À la recherche du véritable cosmos

 Pendant que le prof s’égosillait à parler des « recours de la caution d’une société en procédure collective »  je m’imaginais entrain de lâcher une Explosion Galactique phénoménale sur les spectres d’Hades tout en lâchant un rire démoniaque. 

Ça fait déjà des années que cette fameuse phrase de Seiya chevalier de Pégase me hante : 

As-tu ressenti le véritable cosmos ?

Toujours pas, même si l’autre jour je ressentais un frémissement qui s’est avéré être qu’un début de paludisme.  

La cosmos énergie j’ai  toujours voulu la sentir, ça fait déjà des années que je suis persuadé qu’un cosmos aussi gigant esque que celui de SAGA du GEMEAU sommeille en moi
même si beaucoup de personnes de mauvaises foi font tout pour me décourager en me demandant d’aller me faire soigner,  j’ai toujours cette phrase de Will Smith qui tourne en boucle dans ma tête : 

<<Ne laisse jamais personne te dire que tu n’es pas capable, si tu as un rêve tu dois le protéger, tu verras que les gens incapables d’y arriver feront tout pour te décourager. Si tu veux vraiment quelque chose bat toi pour l’avoir>>

J’étais alors motivé à fond, quitte à finir dans un asile comme le JOKER j’allais maximiser mes chances pour ressentir enfin le véritable cosmos, j’avais trouvé enfin un but à ma monotone existence : Ressentir le véritable cosmos.  

Des années auparavant quand je jouais encore au foot, je savais que j’avais un petit truc en plus, enchaînant plusieurs matchs de haut niveau j’arrivais toujours pas à éveiller mon fluide d’Aquilian, décidément j’ai du me rendre compte que j’étais trop loin pour ça, j’ai donc arrêté le foot et je me suis mis aux jeux vidéos. 

Les années passèrent et toujours aucun appel du destin. 

Je devais donc forcément avoir un minimum de Cosmos à réveiller, pour atteindre mon but j’ai décider de tout plaquer et m’isoler, c’était pas trop difficile car j’avais rien à perdre, pas de femme qui m’aime, sauf un compte Twitter, en plus c’est pas considéré comme un jobb bref j’étais juste un gros cinglé dont personne ne remarquerai l’absence. 

Je ramasse quelques affaires ( mon phone, des pièces et un dé) et je décide d’aller provoquer mon destin car moi contrairement à Neo il n’est pas venu à moi.

J’ai pris la direction de la sortie de la ville, je me suis arrêté près d’une ceinture verte qui en réalité n’est qu’un t’as d’arbres épineux ici et là. 
C’était l’endroit idéal, personne aux alentours, les arbustes camouflaient mes mouvements et c’est ainsi que je me mis à courir dans tout les sens, petit saut par là, volée d’ uppercut par ci, savate par là et séance de méditation dans laquelle je concentrait mon énergie pour la matérialiser. 

Au bout d’une heure toujours rien, j’étais essoufflé et le soleil était au zénith , il ne me restait plus qu’à utiliser mon ultime technique… 

Debout, tête baissé, yeux fermés et poing serrés j’ai commencé à me concentrer pendant près de 10 minutes avant de sentir quelque chose vibrer en moi puis j’ai crié de toute mes forces  : GEMINIIIIS  !!! Appelant à moi mon armure d’or, ma Gold Cloth mais rien, aucun résultat, ce que j’ai ressenti vibrer était en fait mon téléphone.

J’ai dû rentrer tout triste me rendant compte que le destin c’est comme la démocratie en Afrique, on le force pas. 

2 réflexions sur “À la recherche du véritable cosmos

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s